Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Olivier Vossot, Personne ne s'éloigne par Stéphane Lambion 28/09/2021

Tournures de l'utopie, Boris Wolowiec par Christophe Stolowicki 27/09/2021

Étienne Faure, Et puis prendre l'air (2) par Jean-François Puff 25/09/2021

du9 : L'autre bande dessinée

Lectures et événements

Diptyque allemand d’Alban Lefranc

Diptyque allemand d’Alban Lefranc

Le mercredi 4 octobre 2006 à 19h30 (sur réservation)

Lecture d’extraits de Attaques sur le chemin, le soir, dans la neige et Des foules, des bouches, des armes
en français et en allemand par l'auteur et Claudia Hübschmann

On raconte que de Baader on ne sait pas grand-chose hormis des rapports de police sibyllins et plusieurs dizaines d'attentats en RFA ; qu'il fut le père un jour d'une fille aux yeux noirs qu'il oublia tout à fait ; qu'il eut le poing dur et la parole rare ; qu'après plusieurs années de prison une balle lui troua la tempe. (Des foules, des bouches, des armes)

Entrée 2,50 € / Tarif réduit 1,50 €

Alban Lefranc, auteur et éditeur français de Berlin, est né à Caen en 1975. Après la publication de plusieurs extraits dans La mer gelée, revue pluridisciplinaire franco-allemande qu’il anime, Attaques sur le chemin, le soir, dans la neige (paru aux éditions Le Quartanier de Montréal en 2005) est son premier roman biographique dont la figure centrale est Rainer-Werner Fassbinder. En mai 2006 il fait paraître Des foules, des bouches, des armes chez Melville éditeur, roman à trois voix réinterrogeant le mythe des années Baader. Deux textes-clés formant une sorte de diptyque allemand, héritiers du cut-up journalistique, dont les thèmes questionnent en un jeu de miroir deux des icônes idéologiques et culturelles majeures de l’Allemagne d’après 1945.

Alban Lefranc travaille actuellement à une traduction d’un récit de Peter Weiss, Das Duell, à paraître en novembre 2006 également chez Melville éditeur.

www.lamergelee.com

Trois rendez-vous de fin d’été pour nos trois ans

Trois rendez-vous de fin d’été pour nos trois ans
À l’occasion des trois ans de la librairie, nous avons le plaisir de vous proposer trois rendez-vous de fin d’été :

Le samedi 9 septembre 2006 à 14h00 à la librairie

Une lecture pour les 10-15 ans de
« Les Colères du volcan »
(Dapper, 2004)
de et par Gisèle Pineau

(Lecture en français en coopération avec l’ ILB, International Literaturfestival Berlin)

Roman d’apprentissage de la vie, de la tolérance et de la solidarité, Les Colères du volcan est une invitation à suivre l’auteur dans le pays de ses ancêtres, la Guadeloupe, en un récit traversé d’images évocatrices donnant à voir les plantes géantes des forêts se balançant dans l’alizé et à sentir des arbres fruitiers aux noms merveilleux, portés par cette terre de l’archipel Caraïbe.

Soirée post-révolutionnaire le samedi 15 juillet 2006 !

Soirée post-révolutionnaire le samedi 15 juillet 2006 !
AFTER VIVE LA BOURGEOISIE ?

Le samedi 15 juillet 2006 à partir de 18h00
dans le Jardin du livre Zadig, Linienstr. 142/143, Berlin-Mitte

SP-38, artiste urbain français, poétise depuis 10 ans les murs de notre vieux quartier de Berlin-Mitte avec des slogans-titres évocateurs tels que : KEIN PLAKAT, MA CHÉRIE EST BELLE, ICH HABE ANGST, BE POLITIC AGAINST YOURSELF, ou le fameux VIVE LA BOURGEOISIE! qui lui a valu les honneurs récents du magazine Der Spiegel. Sous forme de frises d'avions colorés ou de concepts énigmatiques sur des placards en papier collés, les interventions de SP-38 ne laissent indifférent aucun des passants des métropoles où il a opéré : Berlin où il vit, mais aussi Séoul ou Paris.


Performances de SP-38 et ses invités :

Johannes Glende (violoncelle)
CLF (lecture de textes en français et allemand)
RAM 51 (musiques électroniques)
Alain Jadot (ambianceur poétique)
et autres intervenants.


suivies d'une projection du film
« Galerie Blühende Landschaften »
(Linares Production, 2005)

Entrée libre

Coupe du monde 2006: La sélection de Z von Volt

Incontournable double numéro spécial de la revue littéraire et philosophique Inculte de Jérôme Schmidt et Oliver Rohe, avec le non moins incontournable François Bégaudeau (membre émérite du comité de rédaction) au sommaire. Si le football est une Odyssée des temps modernes, ce numéro d’ Inculte avec un Footix affublé d’un casque à pointe en couverture donne le ton d’une chanson de geste bien française au pays des 60 millions de sélectionneurs. Un parcours amusant et ludique, donc, mêlant citations littéraires, clins d’œils de spécialistes et fictions sur les résultats. Pour footballo-maniaques, lecteurs de livres pas toujours sérieux.
Collectif Inculte spécial coupe du monde 2006 Éditions Inculte, 2006







En marge de ferveurs populaires parfois pathétiques mais difficilement critiquables en ces temps de globalisation médiatique et de religion universelle du ballon rond, un décryptage de la « footballisation du monde » par un sociologue et un professeur en esthétique. Mercenaires en crampon, Peuple football, Mystification populiste, doux noms d’oiseaux qui peuplent le sommaire, balisent un essai au mauvais esprit dévastateur, décortiquant une des plus magistrales régressions collectives humaines que certains beaux esprits érigent en art de la non-guerre. Pour ceux que les fronts plats, les sifflets et les chants guerriers n’ont jamais fait rire. Ohé ohé-ohé-ohé !
Jean-Marie Brohm / Marc Perelman Le football, une peste émotionnelle Éditions Folio - Gallimard, 2006






Le livre d’image absolu sur le héros de tous les temps dont la tonsure quasi-monastique réenchanta la Douce France en des temps troublés, diront les bardes du 4ème millénaire. Ce Zidane en BD au parfum très « vintage » de Cœurs vaillants, Prince Eric ou Francs Camarades, remplit à souhait sa fonction d’hagiographie lisse et consensuelle. « Yalla en avant, tous champions de vie ! » comme l’écrit Sœur Emmanuelle (directrice de collection) en préface. Pour jeunes de 7 à 97 ans… Tout est dit.
Alexis Nolent / Michel Pierret / Marco Venanzi Zidane Éditions Casterman, 2005







Où les métaphores de foot s’immiscent dans la tête d’un auteur français des plus conséquents dès ce premier roman. Lui-même féru de vestiaires, corners et chaussures à crampons, François Bégaudeau (dont le troisième et dernier livre « Entre les murs » s’est vu décerner le prix Télérama-France-Culture en 2006) érige en art le jargonnage d’Aimé Jacquet et Thierry Roland appliqué aux jeux de l’amour. Pour lecteurs avertis ou non, un texte jouissif autour d’une passion vécue en butte à l’obsession de sa propre parole.
François Bégaudeau Jouer juste Éditions Verticales, 2003










Un roman noir d’anthologie pour faire bonne mesure, par une des auteures majeures du genre : turpitudes, corruption et cadavres autour d’un club d’Ile-de-France en passe de devenir champion du pays, avec un président de club entrepreneur de travaux publics et maire de la ville... Pour ceux que font très peu rire les dessous politico-financiers du ballon rond hexagonal.
Dominique Manotti Kop Éditions Rivages poche, 2001
Page 31/38
31

EN VITRINE

"Papa, qu'as-tu fait en Algérie ?" de Raphaëlle Branche

"Papa, qu'as-tu fait en Algérie ?" de Raphaëlle Branche

De 1954 à 1962, plus d’un million et demi de jeunes Français sont partis faire leur service militaire en Algérie. Mais ils ont été plongés dans une guerre qui ne disait pas son nom. Depuis lors, les anciens d’Algérie sont réputés n’avoir pas parlé de leur expérience au sein de leur famille. Le silence continuerait à hanter ces hommes et leurs proches. En historienne, Raphaëlle Branche a voulu mettre cette vision à l’épreuve des décennies écoulées depuis le conflit.
Fondé sur une vaste collecte de témoignages et sur des sources inédites, ce livre remonte d’abord à la guerre elle-même : ces jeunes ont-ils pu dire à leur famille ce qu’ils vivaient en Algérie ? Ce qui s’est noué alors, montre Raphaëlle Branche, conditionne largement ce qui sera transmis plus tard. Son enquête suit ensuite les métamorphoses des silences et des récits jusqu’à nos jours. Elle pointe l’importance des bouleversements qu’a connus la société française et leurs effets sur ce qui pouvait être dit, entendu et demandé dans les familles à propos de la guerre d’Algérie. Elle éclaire en particulier pourquoi, six décennies après la fin du conflit, beaucoup d’enfants ont toujours la conviction qu’existe chez leur père une zone sensible à ne pas toucher.
(éditions La Découverte, 09/2020)

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2