Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Petit traité bien cuit de Jean-Pierre Ostende par François Huglo 06/10/2022

Inédits, Édouard Levé par Jacques Barbaut 05/10/2022

La dernière aventure de Tintin et d’Hergé de Nicole Benkemoun par François Huglo 02/10/2022

du9 : L'autre bande dessinée

Frictions #2 07/10/2022

Manfra 07/10/2022

Séries (2) 30/09/2022

Retrouvailles d’automne

Flyer Rentrée littéraire Zadig 2022

 

Le climat se réchauffe et en même temps l'automne arrive, plein de promesses de lectures sensibles ou sensées.

Les livres sont-ils des condensés de souvenirs et de secrets, souvenirs qui ne peuvent disparaître comme des désirs rêverisés, néologisme de Jean Genet que cite Jean-Luc Nivaggioni ?

Faut-il garder pour soi certains secrets ? Certains hommes sont-ils trop grands pour cesser d’être admirés, comme l’évoque Benjamin de Laforcade ?

Joyeux automne et bon retour à nos lectures publiques !

 

étoile Zadig

Rentrée littéraire

Le trésorier-payeur

Le trésorier-payeur

Bandes dessinées

Le Droit du sol

Le Droit du sol

Jeunesse

31 boîtes

31 boîtes

Beaux-livres

Kaliningrad ; la petite Russie d'Europe

Kaliningrad ; la petite Russie d'Europe

Domaine allemand traduit

Mousse

Mousse


PASSEZ LA PORTE DU NUMÉRIQUE !

  

Page veille liseuse BookeenNotre portail numérique https://zadig.epagine.fr vous donne accès à un grand nombre de titres de référence, téléchargeables à domicile avec paiement sécurisé pour peu que vous ayiez installé Adobe Digital Edition 4.5.11 (gratuit), sur vos ordinateurs ou tablettes. Consultez notre sélection et recherchez les titres disponibles, achetables en un temps record. Notre offre en livres électronique peut aussi être lue sur la liseuse Saga de chez Bookeen, également en vente chez Zadig.

  

étoile ZADIG

Qu'y a-t-il sous le pavé des villes ?

Photo Tacheles

Photo Tacheles - © Éric Gilles

  

Un poète d'ici (parodiant Hölderlin) se demandait si seules les bombes ont capacité à fonder ce qui demeure. Quand ils stoppent les guerres, les humains repentants mettent des tubulures pour drainer l'eau qui sourd des sols, comme les autorités d'ici qui mirent dehors grenouilles, crapauds, qui avaient investi les terrains vagues.

En hommage à l'Ukraine, faisons le vœu de paysages florissants contre toutes les guerres, pour un printemps des livres et des peuples !

  

étoile Zadig

Astérix part à l'Est

Carte d'Europe Astérix 39
 
En cette période de sacro-saints prix littéraires quoi de mieux que la carte et le territoire du nouvel Astérix, dont la fiole de potion magique s'avère avoir des ratés bénéfiques dans un pays peuplé de loups qui parlent aux chiens, d'amazones très culottées et de chamanes débonnaires ? Un album hilarant pour petits et pour grands plutôt malin, décrivant la pagaille que mettent les romains avec leurs rêves de richesse mythomaniaque... Joyeux hiver livresque à toutes et tous, sous le signe du Griffon !
 

étoile Zadig

Les livres essentiels ?

Couverture "Uiesch - Quelque part"
© Mémoire d'encrier, 14 €

 

UIESH / QUELQUE PART de Joséphine Bacon
(Recueil bilingue français / innu)

 
Extrait : Je n’ai pas la démarche féline
/ J’ai le dos des femmes ancêtres / Les jambes arquées / De celles qui ont portagé / De celles qui accouchent / En marchant (...)

Quelque part, une aînée avance. Elle porte en elle Nutshimit, Terre des ancêtres. Une mémoire vive qui nomadise, épiant la ville, ce lieu indéfini. Joséphine Bacon fixe l'horizon, conte les silences et l'immensité du territoire. Née en 1947, elle est amérindienne, innue de Betsiamites. Poète et réalisatrice, elle vit à Montréal et est l’auteure d’une œuvre poétique d’une grande puissance saluée dans le monde entier.

 

 
Couverture "Adieu Babylone"
© Albin Michel, 11,50 €
ADIEU, BABYLONE de Naïm Kattam
Préface de Michel Tournier

 
Bagdad ne fut pas toujours synonyme de dictature et de passions guerrières. Longtemps, au contraire, l'héritière de l'ancienne Babylone garda en son sein les traces d'une diversité culturelle unique en son genre, où les communautés cohabitaient pour le pire, parfois, mais aussi pour le meilleur. Naïm Kattan, l'un des intellectuels les plus brillants de la francophonie, est un témoin privilégié de ce passé ignoré par beaucoup. Son adolescence de juif arabe s'est déroulée au coeur des multiples contradictions d'une Bagdad alors soumise aux répercussions de la seconde guerre mondiale. Aussi épris de patriotisme irakien que ses compagnons musulmans, il dut se frayer un chemin d'homme dans un univers riche mais complexe, entre tradition et modernisme, entre son antique communauté juive et la culture arabe, entre le refus du colonialisme anglais et la fascination pour un occident aux séductions irrésistibles. Puis la création de l'état d'Israël rendit dramatique la situation déjà bien précaire des juifs irakiens, et le départ devint quasi inévitable. Ces mémoires pleins de vie et d'intelligence, publiés pour la première fois il y a trente ans au Québec, ont pris aujourd'hui une densité tout à fait singulière.
 
 
Couverture "Vagabond de la vie"
© Livre de Poche, 9,50 €
VAGABONDS DE LA VIE de Jim Tully
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Thierry Beauchamp

 
Jim Tully se frotta pendant plus de six ans à divers hobos ces saisonniers américains qui voyageaient clandestinement sur les trains de marchandises. Il monta dans des trains postaux et des convois commerciaux, bivouaqua dans les « jungles » des vagabonds, assimila leurs us et coutumes, vécut de petits boulots et de mendicité, eut affaire aux forces de police, et vit souvent passer la mort de près. Publié en 1924 aux États-Unis, Vagabonds de la vie compte parmi les classiques de la littérature consacrée aux hobos. Il rend compte avec précision des mœurs et de la philosophie de ces hommes de la route. Avec ce récit, Tully s'inscrit dans les pas de Mark Twain et de Jack London, et un précurseur de Kerouac. En 1924, Charlie Chaplin engagea Jim Tully comme conseiller spécial pendant la production et le tournage de son film La Ruée vers l'or, quelques mois avant la parution de Vagabonds de la vie dont le succès auprès de la critique comme du public fut immédiat.

  

étoile Zadig

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

du9 : L'autre bande dessinée

à la une

Berlin / São Paulo

ÉVÉNEMENTS D’OCTOBRE ET SEPTEMBRE : Jean-Luc Nivaggioni & Benjamin de Laforcade

Une lecture-présentation du livre de Jean-Luc Nivaggioni paru le 21 septembre 2022 aux éditions Léo Scheer

Le samedi 8 octobre 2022 à 17h à la librairie (sur réservation)

EN VITRINE

"Madgermanes" de Birgit Weyhe

"Madgermanes" de Birgit Weyhe

Suivant les trajectoires de 3 personnages fictifs, Birgit Weyhe met en lumière le parcours de de ces 20.000 Mozambicains qui, au début des années 1980, ont été envoyés chez leurs "frères communistes", les Madgermanes comme Made(in)German(i)e, dans une RDA alors en quête de main-d'oeuvre. Leur situation, difficile, s'est rapidement dégradée à la chute du Mur de Berlin. Certains sont restés en Allemagne, d'autres sont retournés en Afrique, se retrouvant comme étrangers dans leurs terres dans les deux cas. Un témoignage sensible et éclairant qui met en perspective les questions des migrations, toujours plus d'actualité. Publié chez Avant-Verlag, Berlin 2016 et Cambourakis, Paris 2017 (traduction de l’allemand par Elisabeth Willenz).

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2