Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Cédric Demangeot, Le dernier séjour de Pouchkine à Boldino par Romain Frezzato 17/08/2022

MILLE SECRETS MILLE DANGERS d'Alain Farah 15/08/2022

Joël Cornuault, Les Grandes Soifs par Jean-Claude Leroy 02/08/2022

du9 : L'autre bande dessinée

La bande dessinée dans la bande dessinée 11 17/08/2022

La bande dessinée dans la bande dessinée 10 16/08/2022

La bande dessinée dans la bande dessinée 09 15/08/2022

Lectures et événements

« Les Vrais Paradis » de François Jonquet

« Les Vrais Paradis » de François Jonquet

Nous avons le plaisir de vous présenter une lecture de

« Les Vrais Paradis »
(Sabine Wespieser éditeur, 2014)

de et par

François Jonquet

Le samedi 10 mai 2014 à 19 h 00 à la librairie
(sur réservation)

 

Au tournant des années 80, un jeune homme découvre la vie dans une discothèque. Cet ancien théâtre, transformé en temple de la disco, il va en faire un fabuleux terrain de jeu, de séduction et d’expérimentation. Chaque soir, il part se perdre dans un labyrinthe hédoniste qui ouvre grand sur l’imaginaire.
Dans le sillage du narrateur, Les Vrais Paradis restitue un moment de grâce, sorte de Movida française, évoquée ainsi par Gilles Châtelet : « Décidément, qui n’aura pas connu la fin des années 70 n’aura pas connu la douceur de vivre, ce frisson d’escarpolette où l’Histoire balance entre un Ancien Régime et les fracas d’une révolution. »
Suit le moment charnière où le jeune homme assiste au basculement d’un monde et à la naissance du nôtre.
Tour à tour initiatique puis crépusculaire, ce roman marque le passage de l’adolescence à la jeunesse, d’un milieu à un autre, des couloirs aux coulisses, du music-hall au cirque, de la fête au drame. C’est l’entrée des artistes, des masques, des drogues, des fantômes.
Les Vrais Paradis est aussi un salut au vieux Paris, celui de Baudelaire et de Lautréamont, des surréalistes et d’Alain Pacadis, d’Édith Piaf, de Coluche.

 

François Jonquet - DR
© Christophe Berhault

Critique d’art, critique de cinéma, essayiste, François Jonquet collabore notamment à Art Press et est membre de l’Association internationale des critiques d’art. Il a publié en 2001 une biographie de Jenny Bel’Air, figure mythique des nuits parisiennes (Pauvert). Son ouvrage consacré aux artistes contemporains britanniques Gilbert & George (coédition Phaidon-Denoël, 2004) a connu un succès international. Il est également l’auteur des Années Palace, un documentaire diffusé sur France 5 en 2005. Chez Sabine Wespieser éditeur, il a publié un roman, Et me voici vivant (2006) et un récit, Daniel (2008), hommage au comédien Daniel Emilfork. Depuis 2008, il vit entre Paris et Berlin.


Entrée : 4 € (tarif réduit 3 €)
Sur réservation

« La Grammaire des Pierres / Die Grammatik der Steine »

« La Grammaire des Pierres / Die Grammatik der Steine »

Nous avons le plaisir de vous annoncer une lecture bilingue de

« La Grammaire des Pierres /
Die Grammatik der Steine »

(Rougier éditions, 2014)

de et par

Eberhard Haefner

en compagnie

d'Alain Jadot

Le samedi 5 avril 2014 à 19 h 00 à la librairie (sur réservation)


La Grammaire des Pierres est la partition insolite d’un amphion du Verbe, Eberhard Haefner, qui prospecte entre « sens et essence ». Les Images du présent s’y mêlent aux réminiscences. Son parolier français, Alain Jadot, interprète en écho la partition allemande. Vincent Rougier signe en proue et marge l’ambiguïté fugace, chemin de mots qui cherche sa voix lors d’un voyage avec des pierres.

 

Eberhard Haefner

Natif de Thuringe où il grandit, Eberhard Haefner apprend le façonnage d’objets en cuivre et en argent, travaillant aux ateliers œcuméniques d’Erfurt où il restaure des objets religieux, ciboires, chandeliers, tant romans, gothiques que baroques. À partir de 1987, il « s’exile » à Berlin-Est où il vit de sa plume, glissant assez vite de la prose à la poésie. Il dirige aujourd’hui la revue Herzattacke dont il fut longtemps lecteur et rédacteur en chef.



Alain Jadot, poète et traducteur résidant à Berlin depuis 1967, fonda les éditions galrev à Berlin-Ouest en 1984 et peut être considéré avec Christian Prigent comme le découvreur dès 1988 du collectif de dissidents en exil poétique de Prenzlauer Berg, qu’ils surnommèrent les « Voyous », et dont Eberhard Haefner était un des moteurs. Il est le traducteur du recueil Syndrome Deutschland d’Haefner paru chez Ulysse fin de siècle en 1994.

 

Voyous
Christian Prigent, Alain Jadot et les « Voyous », 1990


Voici donc quelques nouvelles fraîches de l’insaisissable « réel » : elles clignotent au rythme de la boule à facettes verbales qu’est chaque poème.

Christian Prigent

 

Entrée : 4 € (tarif réduit 3 €)
Sur réservation

« Allemagne – La mémoire
libérée » de Christophe Bourdoiseau

« Allemagne – La mémoire<br />libérée » de Christophe Bourdoiseau

Nous avons le plaisir de vous présenter une lecture de

« Allemagne – La mémoire libérée »
(Éditions Nevicata, 2013)

de et par

Christophe Bourdoiseau

 

Le samedi 22 mars 2014 à 19 h 00 à la librairie (sur réservation)

 

Dès qu’elle déplaît, l’Allemagne est sans cesse ramenée aux fantômes de son passé. Alors que sa force, justement, dans une Europe en proie aux doutes, est d’avoir su "libérer" cette mémoire, pour transcender d’abord l’horreur nazie, puis la tragique division RDA-RFA. Résultat : c’est un pays où il fait bon vivre, porteur non d’un quelconque modèle, mais de chances, d’idéaux, d’innovations, de liberté et d’un métissage prometteur. Le livre de Christophe Bourdoiseau revisite l’Allemagne d’aujourd’hui à travers un récit riche en anecdotes, en couleurs, rencontres, puis au fil de conversations avec de grands intellectuels, qui tordent le cou aux clichés sur ce peuple parfois difficile à comprendre. Un voyage littéraire, politique et sportif pour mieux connaître les passions allemandes. Et donc mieux les comprendre.

 

Christophe Bourdoiseau
DR

Christophe Bourdoiseau est né en 1967 aux Pays-Bas d’un père français et d’une mère allemande. Il a grandi à Rotterdam jusqu’en 1970, à Milan (Italie) jusqu’en 1975, puis à Ville-d’Avray dans les Hauts-de-Seine (banlieue de Paris). À l’âge de 17 ans, il fonde un journal d’informations locales dont il sera directeur de publication de 1986 à 1991. Diplômé de l’Institut Pratique de Journalisme, il travaille ensuite dans la presse régionale (La Manche libre, La Voix du Nord) et pour le groupe L’Équipe. Habitant dans la capitale allemande depuis 20 ans, il y a vécu tout le processus de la Réunification et reste correspondant à Berlin de plusieurs quotidiens francophones (français, suisse et belge). Auteur d’un guide touristique de Berlin, il est également auteur-compositeur-interprète.

Lecture-débat avec l’aimable contribution d’Étienne François, co-fondateur et ancien directeur du centre Marc Bloch de Berlin. Historien français qui a conservé la passion du récit, Étienne François est l’un des plus grands connaisseurs de l’Allemagne et de ses relations avec la France. Son ouvrage de référence sur les lieux de mémoires en Allemagne, paru chez Beck Verlag en 2003, est paru  dans une version plus courte en français aux éditions Gallimard en 2007.


Entrée : 4 € (tarif réduit 3 €)
Sur réservation

Oooh ! JONAZ

Oooh ! JONAZ

Nous avons le plaisir de vous présenter une lecture musicale pour les enfants de 5 à 12 ans de

« Oooh ! JONAZ »
(Éditions Le Square, 2013)

de et par

Kreq (auteur), Bocq (chant) et Le Zer (guitare)

Le samedi 8 mars 2014 à 16 h 30 à la librairie (sur réservation)

 

Oooh ! JONAZ de Kreq

 

Jonaz se retrouve en pleine mer, seul sur une barque et se fait avaler tout rond par une baleine. L’histoire est connue. Cependant, d’après Kreq, ça ne se serait pas forcément passé ainsi… Est-ce sans compter sur le naufrage d’un paquebot au style Art nouveau et dont l’orchestre continue à jouer encore maintenant ? Quelle joie pour Jonaz de trouver tout au fond du gosier de la baleine des camarades musiciens : il pourra donner pleine voix à sa chanson !

 

Né en 1974, Kreq a connu une enfance heureuse sans histoire, enfin, non, avec plein d’histoires ! La première fois que la chanson de Jonaz lui a été fredonnée fut sans doute à Montauban et il continua de la chanter à Bordeaux où il fut couronné Architecte en 2002. Installé depuis 2001 dans la nouvelle capitale allemande, Berlin, sous l’emprise des souvenirs de la météo marine et de Gerschwin, il y a écrit et illustré l’histoire de Jonaz.


Enfant 1,50 €, adulte 3,50 €

Avec un goûter !

Page 12/38
12

EN VITRINE

"L'école des filles" de Pascale Hugues

"L'école des filles" de Pascale Hugues

Douze petites filles au sourire pétrifié sur une photo de classe en 1968... "Ne faites pas de vagues !, voilà ce que l'on exigeait de nous à l'époque. Soyez : douces, gentilles, discrètes. Jamais fières, courageuses, libres. Ces adjectifs-là étaient réservés aux garçons."

Cinquante ans plus tard, Pascale Hugues part à la recherche de ses anciennes amies de l'école primaire. Chacune lui raconte son histoire.
À travers elles, l'autrice dresse le portrait d'une génération qui a eu 20 ans à la fin des années 1970, qui a découvert la machine à laver, la pilule, le droit à l'avortement et le divorce par consentement mutuel. Ces femmes se sont battues, pour elles et pour leurs filles.

Aujourd'hui, elles sont fières, courageuses et libres. Un livre touchant et un formidable portrait de groupe. (05/2021)

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2