Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Porte du Soleil de Christophe Manon (2) par Yves Boudier 03/02/2023

Pierre Senges, Un long silence interrompu par le cri d’un griffon par Jacques Barbaut 02/02/2023

Jacques Réda, Mes sept familles par Tristan Hordé 01/02/2023

du9 : L'autre bande dessinée

Top 2022 03/02/2023

Pour l’empire 02/02/2023

paysage invisible 01/02/2023

Coups de cœur

« Stardust » de Léonora Miano

« Stardust » de Léonora Miano

Avec Stardust, Léonora Miano nous adresse un récit très intime et en tout point poignant. Revenant sur son arrivée à Paris pendant ses jeunes années, l’autrice devient ici « Louise » afin de se détacher quelque peu de l’histoire très personnelle qu’elle s’apprête à raconter. Engagée dans une histoire d’amour au devenir incertain, Louise se trouve contrainte d’arrêter ses études après avoir donné naissance à la petite Bliss. Très rapidement, son couple se délite et Bliss et elle se retrouvent à la rue, à la recherche d’un toit. Sans papiers, Louise vient se frotter à la rudesse de la vie de celles et ceux en marge de la société, et se résout avec un aplomb mêlé de crainte à ne pas tomber plus bas. À la faveur d’une rencontre avec une assistante sociale enfin bienveillante, sa fille et elle rejoignent le foyer de la rue de Crimée dans le 19e arrondissement – un centre de réinsertion et d’hébergement d’urgence pour femmes. Louise y découvre le tragique de ces vies qui se dessine devant elle, la peur et la précarité, la violence qui s’en échappe, et elle n’aura de cesse, pour l’amour de Bliss, de lutter avec abnégation pour connaître des jours meilleurs et conserver une certaine dignité.

Stardust s’avère être le tout premier écrit de Léonora Miano et sa publication aujourd’hui semble prendre tout son sens. En ces temps troublés, ce roman d’une simplicité touchante résonne avec justesse et aborde une réalité douloureuse avec une grande pudeur.

Mélanie Chanat 


« Stardust » de Léonora Miano
Éditions Grasset & Fasquelle, 08/2022
EAN 9782246831839
Prix : 20,50 €


EN VITRINE

"Le grand procès des animaux" de Jean-Luc Porquet et Jacek Wozniak

"Le grand procès des animaux" de Jean-Luc Porquet et Jacek Wozniak

Un procès à grand spectacle, sous l'œil des caméras du monde entier. Des animaux défilent devant le président du tribunal. Chacun d'eux doit dire pourquoi son espèce mérite de survivre. Pourquoi l'homme devrait dépenser des fortunes pour sa protection. Seul un sur dix sera sauvé. Le jury, ce sera le public. Comparaissent le grand hibou, le martinet noir, le papillon vulcain, l'arénicole... Les interrogatoires sont vifs, tendus, hilarants. Et les animaux très convaincants. Alors, lequel choisir ? Le président du tribunal est de plus en plus nerveux. Il faut dire qu'il y a des coups de théâtre... Cette fable satirique est aussi une joyeuse leçon d'écologie. Elle nous invite à regarder le monde animal d'un autre oeil. Émerveillé et complice. Jean-Luc Porquet est journaliste au Canard enchaîné où Jacek Wozniak signe des dessins chaque semaine. (Éditions du Faubourg, 10/2021)

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2