IDÉES CADEAUX

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

IDÉES CADEAUX / Domaine allemand traduit

De rage et de douleur le monstre

De rage et de douleur le monstre

de Terézia Mora
Françoise Toraille (Traducteur)
Éditions Piranha, 2015
28,00 €

Auto-boulot-dodo. Voilà à quoi se résumait la vie de Darius Kopp. Jusqu'à ce qu'il perde son travail et que sa femme Flora se suicide. Depuis, complètement apathique, il ne sort plus de chez lui, tue le temps en regardant la télévision et ne se nourrit plus que de pizzas. Un jour pourtant, poussé dehors par son ami Juri, il décide de reprendre les choses en main : il se résout à lire le journal que sa femme écrivait en hongrois et à disperser ses cendres.
Mais où ? Dans le village hongrois où elle est née, à Budapest, en Slovénie, au pied du mont Ararat, en Grèce ? Darius entreprend alors un long voyage à travers l'Europe, en quête de la vérité sur sa femme et sur lui-même. Dense, picaresque, foisonnant, le roman de Terézia Mora multiplie les possibilités de lecture grâce à une langue à la fois littéraire et informelle, à l'alternance des points de vue au sein d'une même phrase et à sa présentation typographique originale.

Toute personne qui tombe à des ailes - Poèmes 1942-1967

Toute personne qui tombe à des ailes - Poèmes 1942-1967

de Ingeborg Bachmann, Françoise Rétif (Traducteur)
Éditions Poésie/Gallimard, 2015
16,50 €

Comme l'annonce d'emblée sa traductrice et préfacière : « On n'en finit jamais de découvrir Ingeborg Bachmann ». L'une des raisons est qu'elle a laissé derrière elle, du fait de sa mort soudaine, brûlée vive en 1973 dans sa chambre d'hôtel à Rome, des centaines de pages inédites.
Cette anthologie de son œuvre poétique a pour but de la révéler plus intimement, dans la vérité et l'acuité de sa démarche. Le présent volume n'a d'ailleurs pas d'équivalent, même en pays germanique : il présente l'œuvre lyrique dans sa continuité, des premiers poèmes composés par la jeune fille de seize ou dix-huit ans, inédits en français, et pour un certain nombre en allemand aussi, aux esquisses tardives, écrites jusqu'en 1967, mais publiées seulement en 2000 à titre posthume.
Le choix qui s'exprime dans ce livre (dont l'intitulé reprend l'un des vers d'Ingeborg Bachmann) tend à mettre en lumière la constance d'une quête, c'est-à-dire la précocité et la persistance de thématiques qui ne cessent de transparaître à travers la pluralité des formes et des genres, dans la réécriture de la tradition et dans sa déconstruction, dans la recherche surtout d'une nouvelle « logique » et de nouvelles manières de pensée et d'être. L'ombre, l'obscur, l'angoisse, l'expérience quasi originelle des ténèbres, mais également un vif appétit de vie, allié à une soif de lumière et d'amour, hantent toutes ces pages, parfois jusqu'à l'obsession. Avec la conscience aiguë qu'une vocation de poète, s'il lui arrive d'avoir parfois l'oreille des dieux, ne peut échapper à une certaine malédiction, et se doit de payer un tribut aux morts.

592 pages, sous couverture illustrée, 108 x 178 mm

Entre frères de sang

Entre frères de sang

de Ernst Haffner
Presse de la cité, 2014
23,00 €

Berlin, 1930. La ville est une jungle où chacun se bat pour sa peau. Tous, Jonny, Fred, Ludwig, Willi et les autres sont passés par la même phase : une fois leur domicile ou foyer abandonné, c'est la rue qui les a accueillis. Tous ont les mêmes ennemis : le froid, la faim, la police. La maladie aussi, tout particulièrement la syphilis. Tous attendent avec impatience d'avoir vingt-et-un ans, la majorité qui fera d'eux des sans-papiers officiels.

Traduit de l'allemand par Corinna Gepner

Le russe aime les bouleaux

Le russe aime les bouleaux

d'Olga Grjasnowa
Les escales, 2014
24,00 €

Par la nouvelle voix de l'avant-garde littéraire berlinoise, un premier roman coup-de-poing, l'odyssée bouleversante d'une jeune femme en fuite, qui s'élève en porte-parole de toute une génération à la fois cosmopolite et en quête d'identité. Mascha est juive, azerbaïdjanaise, russe, allemande. Dans son monde, toutes les langues et les cultures se mêlent. "Immigré", "identité", "patrie" : ces mots ont le don de l'énerver.

Traduit de l'allemand par Pierre Deshusses

Sable

Sable

de Wolfang Herrndorf
Éditions Thierry Magnier, 2014
27,00 €

Une ville du Maghreb située en bord de mer, sale, chaotique, corrompue, mais aussi pittoresque. En toile de fond les montagnes et le désert, et une piste qui mène vers l'oasis. Des soirées mondaines sont organisées par des écrivains, et des communautés d'idéalistes venus de tous les coins du monde sont installées là. Au milieu de ce petit monde circulent des agents secrets, des brasseurs d'affaires et des contrebandiers de tout poil.
Roman policier ? Peut-être : quatre membres de la commune de hippies sont assassinés. Roman d'espionnage ? Que fait ici la jeune et belle Américaine Helen Gliese... Ce sont les malentendus qui règnent en maître dans cette Babel nord-africaine. De quoi parle-t-on ici ? À quoi a-t-on affaire ? À un thriller exotique ? À un roman d'espionnage ? À une fresque postcoloniale ? Entrer dans ce livre suppose d'accepter de perdre pied, d'abandonner ses habitudes de lecture et son horizon d'attente.
Jusqu'au bout, le lecteur a le sentiment d'avoir manqué un maillon, et d'être en-deçà de ce qu'il devrait pouvoir comprendre.

Traduit de l'allemand par Isabelle Enderlein

Berlin

 Berlin

d'Alex Jordan (textes bilingues en français et allemand de Klaus Staeck et Stephan Weitzel)
Éditions Créaphis, 2013
20,50 €

Le Reichstag, la porte de Brandebourg, Unter den Linden, Potsdamer Platz, Alexanderplatz... Les photographies d’Alex Jordan laissent tout cela de côté et tentent plutôt de capter peu à peu le curieux climat, la drôle d’atmosphère qui imprègnent la capitale allemande. Photographies prises à Berlin au cours des quatre dernières décennies, avant et après la chute du Mur, elles suivent les affinités visuelles entre les objets, les comportements et les manières d’être de Berlin, de 1978 à 2012 — qu’ils fassent écho à un passé tout proche ou qu’ils paraissent anticiper les années dites « d’après ». Un travail de longue haleine en noir et blanc, commencé avant la réunification, que les éditions Créaphis ont intégré en exclusivité à leur collection FOTO en mai 2013.

Paarlauf - Pas de deux

Paarlauf - Pas de deux

Collectif
Schaltzeit Verlag, 2013
19,00 €

Les relations franco-allemandes sont un bien précieux, aujourd’hui plus que jamais. Le Traité de l’Élysée, qui en est la base, fête ses 50 ans. C’est l’occasion pour les meilleurs dessinateurs de presse d’échanger, en 100 caricatures politiques, leurs regards par-dessus le Rhin et de dresser un bilan aussi drôle que critique des relations bilatérales. Pour compléter ce panorama, 50 dessins de la main de caricaturistes en herbe s’attaquent avec verve au présent et à l’avenir. Cela fait trois fois 50 bonnes raisons de rire tout en nous instruisant sur nous-mêmes et nos voisins d’outre-Rhin.

Décompression

Décompression

de Juli Zeh (traducteur Matthieu Dumont)
Actes Sud, 2013
23,50 €

Au mois de novembre sur l'île de Lanzarote : paysages minéraux, climat doux mais changeant. La faune et la flore sous-marines des environs en font un lieu de plongée recherché. Sven, le nonchalant instructeur, y organise des cours de plongée mais cette semaine-là, ce sont ses deux singuliers stagiaires qui semblent mener le jeu. Jola et Theo, couple berlinois très glamour, attirent Sven dans un piège, à moins que ce ne soit le contraire. Les sorties en mer se transforment en mises en scènes - provocation, désir et haine s'y invitent. Chacun risque de perdre la maîtrise de la situation et de sa vie. Et peut-être davantage encore...

Quand la lumière décline

Quand la lumière décline

de Eugen Ruge (traduction : Pierre Deshusses)
Éditions 10/18, 2013
12,00 €

Odyssée familiale magistrale et voyage passionnant à travers l'histoire contemporaine, un premier roman brillant, drôle et émouvant (couronné par le Deutscher Buchpreis avant de conquérir la scène littéraire internationale),  illustrant la splendeur et la décadence d'une famille russo-allemande des années cinquante à nos jours.

Berlin, 2001. Incurable. Suite à ce diagnostic, Alexander part au Mexique, un rêve d'enfant nourri par les récits nostalgiques de sa grand-mère. Pourtant, en 1952, celle-ci a tout fait pour mettre fin à son exil et rentrer participer à la construction de l'Etat socialiste en Allemagne. Le père d'Alexander aussi est revenu plein d'espoir de Sibérie, avec son épouse russe qui ne maîtrisera jamais la langue de Goethe et sa belle-mère qui ne se défera pas de ses bocaux de cornichons. Alexander, lui, se sent vite à l'étroit en RDA. Jusqu'à la fête célébrant les 90 ans du patriarche communiste, alors que le Mur est sur le point de s'effondrer, où tous ces destins vont se croiser, s'affronter, se rencontrer ou se séparer...
De Mexico à Berlin en passant par Moscou, les voix de quatre générations s'entremêlent pour dire l'histoire d'un monde, d'une famille, d'une vie, quand la lumière des idéaux décline.

Ville des anges

Ville des anges

de Christa Wolf (traduit de l'allemand par Alain Lance et Renate Lance-Otterbein)
Seuil, 2012
25,00 €

Présentation de l'éditeur
Los Angeles, la ville des anges.
La narratrice doit y séjourner neuf mois, au début des années 1990, après avoir obtenu une bourse de recherche. Il s’agit pour elle de percer un secret : dans quel but Emma, sa chère amie, lui a-t-elle remis avant de mourir une liasse de lettres qu’une certaine L., allemande comme elle, mais émigrée aux États-Unis, lui avait écrites ?
À la recherche de L. dans la ville des anges, donc. Là où trouvèrent refuge beaucoup d’émigrés allemands fuyant le nazisme. Brecht, Thomas Mann. Là où Christa Wolf elle-même s’installa deux ans après la réunification de l’Allemagne pour se protéger des incriminations qu’eurent alors à subir nombre de ceux qui étaient nés de l’autre côté du Mur.
La découverte de l’Amérique, anges et enfers, au moment même où l’Histoire ne laisse plus le choix et vous contraint à entreprendre un douloureux travail sur soi que l’éloignement permet enfin.

La tour

La tour

de Uwe Tellkamp
Grasset, 2012
26,00 €

Présentation de l'éditeur
Dresde - 1982. Les habitants d'un quartier résidentiel cossu se sont depuis longtemps accommodés de conditions de vie difficiles. Pourtant, les membres de cette bourgeoisie est-allemande, véritable anachronisme en RDA, s'isolent parfois pour tourner le dos à la grisaille quotidienne. A commencer par Meno, correcteur pour une maison d'édition, qui se doit de composer avec la censure ; mais aussi son beau-frère, chirurgien renommé, qui mène une double vie et qui, avec sa femme, aveugle et aimante, a élevé son fils, éternel incompris qui incarne pourtant l'Homme Nouveau dont le nom rayonnera un jour, dans le respect des plus belles valeurs – vie familiale harmonieuse, amour de la culture, pratique de la musique, travail acharné et réussite « au mérite ».Toutefois, cette peinture idyllique ne tarde pas à se lézarder et bientôt, c'est le pays tout entier qui tremble…

À gauche à la place du cœur

À gauche à la place du cœur

de Leonhard Frank
Agone, 2011
24,00 €

Présentation de l'éditeur
Premier volume des œuvres complètes de Leonhard Frank paru aux éditions Agone, ce roman autobiographique témoigne d’un demi-siècle de vie artistique et politique allemande : d’une guerre mondiale à l’autre, de la bohème de Munich au Berlin des Années folles, de l’avant-garde expressionniste au retour de l’exil.
Écrivain, homme de théâtre et de cinéma Leonhard Frank fut toute sa vie un homme révolté. D’origine modeste, l’auteur se confond avec son héros, tour à tour ouvrier, peintre puis écrivain célèbre ; mais en 1933 ses livres sont interdits puis brûlés. Au terme de dix-sept ans d’exil, il rentre dans un pays en ruine pour constater que ceux qui écrivent contre les lâchetés et les trahisons qui ont conduit au nazisme n’ont plus de place.

Page 2/4
2

EN VITRINE

"Gus Tome 4 Happy Clem" de Christophe Blain

"Gus Tome 4 Happy Clem" de Christophe Blain

Après cinq ans d'absence, Gus revient dans un western trépidant. Après l'énorme succès de Quai d'Orsay, Christophe Blain revient vers le personnage qui lui a permis de réinventer le western, genre qu'il affectionne par-dessus tout. Cet album s'attarde plus particulièrement sur Clem, un outlaw au grand coeur ; un mélange d'aventure et de comédie sentimentale servi par le dessin virtuose de Blain. Christophe Blain nous offre un nouveau western mouvementé pour ce 4ème tome des aventures de Gus.

Lettre d'infos

Régulièrement, la lettre d'informations dresse un panorama des activités de la librairie et des nouveautés.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel
Linienstrasse 141
10115 Berlin-Mitte

Près de l'Oranienburger Str.
tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

ALBUMS PHOTO

Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2« Où va Berlin ? » / Partie 1Le Livre des NuagesOù sont passées les filles ?Brassens libertaire« Retour à l’envoyeur »Alain FreudigerAfter VIVE LA BOURGEOISIE! le 15 juillet 2006Une lecture de « Brassens. Le regard de Gibraltar » de et par Jacques Vassal le vendredi 15 septembre 2006Jean-Charles Massera