IDÉES CADEAUX

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

IDÉES CADEAUX / Bandes dessinées

Fables paniques

Fables paniques

d'Alexandro Jodorowsky, Benoît Mitaine (Traducteur)
Éditions Actes Sud - L'An 2, 2017
32,00 €

Près de 300 pages de bande dessinée pop et existentielles écrites ET DESSINEES par Jodorowsky pour un journal mexicain entre 1967 et 1973, alors qu'il réalisait ses premiers longs métrages. Le titre renvoie au mouvement Panique dont il fut l'un des fondateurs.

Il n’y a pas besoin de présenter Jodorowsky, cinéaste, écrivain, spécialiste du tarot, scénariste de bandes dessinées à succès (une centaine d’albums, pour la plupart aux Humanoïdes associés, dont L’Incal avec Moebius). La belle carrière du documentaire de Frank Pavich Jodorowsky’s Dune (2013) a bien montré à quel point l’auteur franco-chilien est devenu culte.

Mais peu de gens connaissaient l’existence des Fabulas Panicas, l’unique BD écrite ET DESSINÉE par le maître lui-même !
Complètement inédite et inconnue en France, cette série de petites fables, ou plus exactement de petites leçons philosophiques, constitue une sorte de journal intime. L’auteur y développe une philosophie syncrétique proche du bouddhisme zen, avec des accents kafkaïens et mystiques. Les Fables ont été publiées en feuilleton dans un journal mexicain (El Heraldo de México) entre 1967 et 1973, c’est-à-dire à l’époque où Jodorowsky réalisait ses premiers films, El Topo et La Montagne sacrée. Elle doit son titre au mouvement Panique (en référence au dieu Pan) dont il fut, en 1962, l’un des fondateurs, avec Arrabal, Sternberg et Topor.

Cette bande dessinée s’inscrit dans la mouvance des BD poético-philosophico-pop des années 60, dont l’histoire s’enrichit, avec ce livre, d’un jalon essentiel. La personnalité de l’auteur lui confère évidemment un intérêt tout particulier.

Jodorowsky a recommencé à dessiner depuis 2006, produisant des tableaux réalisés en binôme avec son épouse l’artiste Pascale Montandon-Jodorowsky, sous le nom de pascALEjandro. Ces œuvres ont été exposées au musée d’Art moderne de la ville de Paris (Resisting the present, 2012) et, au printemps 2017, dans la galerie parisienne Azzedine Alaïa. Le catalogue de cette dernière exposition a été publié en collaboration avec Actes Sud.

À partir de 14 ans.



EN VITRINE

"Madgermanes" de Birgit Weyhe

"Madgermanes" de Birgit Weyhe

Suivant les trajectoires de 3 personnages fictifs, Birgit Weyhe met en lumière le parcours de de ces 20.000 Mozambicains qui, au début des années 1980, ont été envoyés chez leurs "frères communistes", les Madgermanes comme Made(in)German(i)e, dans une RDA alors en quête de main-d'oeuvre. Leur situation, difficile, s'est rapidement dégradée à la chute du Mur de Berlin. Certains sont restés en Allemagne, d'autres sont retournés en Afrique, se retrouvant comme étrangers dans leurs terres dans les deux cas. Un témoignage sensible et éclairant qui met en perspective les questions des migrations, toujours plus d'actualité. Publié chez Avant-Verlag, Berlin 2016 et Cambourakis, Paris 2017 (traduction de l’allemand par Elisabeth Willenz).

Lettre d'infos

Régulièrement, la lettre d'informations dresse un panorama des activités de la librairie et des nouveautés.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel
Linienstrasse 141
10115 Berlin-Mitte

Près de l'Oranienburger Str.
tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

ALBUMS PHOTO

Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2« Où va Berlin ? » / Partie 1Le Livre des NuagesOù sont passées les filles ?Brassens libertaire« Retour à l’envoyeur »Alain FreudigerAfter VIVE LA BOURGEOISIE! le 15 juillet 2006Une lecture de « Brassens. Le regard de Gibraltar » de et par Jacques Vassal le vendredi 15 septembre 2006Jean-Charles Massera