IDÉES CADEAUX

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

IDÉES CADEAUX / Bandes dessinées

Fables paniques

Fables paniques

d'Alexandro Jodorowsky, Benoît Mitaine (Traducteur)
Éditions Actes Sud - L'An 2, 2017
32,00 €

Près de 300 pages de bande dessinée pop et existentielles écrites ET DESSINEES par Jodorowsky pour un journal mexicain entre 1967 et 1973, alors qu'il réalisait ses premiers longs métrages. Le titre renvoie au mouvement Panique dont il fut l'un des fondateurs.

Il n’y a pas besoin de présenter Jodorowsky, cinéaste, écrivain, spécialiste du tarot, scénariste de bandes dessinées à succès (une centaine d’albums, pour la plupart aux Humanoïdes associés, dont L’Incal avec Moebius). La belle carrière du documentaire de Frank Pavich Jodorowsky’s Dune (2013) a bien montré à quel point l’auteur franco-chilien est devenu culte.

Mais peu de gens connaissaient l’existence des Fabulas Panicas, l’unique BD écrite ET DESSINÉE par le maître lui-même !
Complètement inédite et inconnue en France, cette série de petites fables, ou plus exactement de petites leçons philosophiques, constitue une sorte de journal intime. L’auteur y développe une philosophie syncrétique proche du bouddhisme zen, avec des accents kafkaïens et mystiques. Les Fables ont été publiées en feuilleton dans un journal mexicain (El Heraldo de México) entre 1967 et 1973, c’est-à-dire à l’époque où Jodorowsky réalisait ses premiers films, El Topo et La Montagne sacrée. Elle doit son titre au mouvement Panique (en référence au dieu Pan) dont il fut, en 1962, l’un des fondateurs, avec Arrabal, Sternberg et Topor.

Cette bande dessinée s’inscrit dans la mouvance des BD poético-philosophico-pop des années 60, dont l’histoire s’enrichit, avec ce livre, d’un jalon essentiel. La personnalité de l’auteur lui confère évidemment un intérêt tout particulier.

Jodorowsky a recommencé à dessiner depuis 2006, produisant des tableaux réalisés en binôme avec son épouse l’artiste Pascale Montandon-Jodorowsky, sous le nom de pascALEjandro. Ces œuvres ont été exposées au musée d’Art moderne de la ville de Paris (Resisting the present, 2012) et, au printemps 2017, dans la galerie parisienne Azzedine Alaïa. Le catalogue de cette dernière exposition a été publié en collaboration avec Actes Sud.

À partir de 14 ans.

Alexandrin - ou L'art de faire des vers à pied

Alexandrin - ou L'art de faire des vers à pied

de Pascal Rabaté, Alain Kokor
Éditions Futuropolis-Gallimard, 2017
24,00 €

Je me présente, Alexandrin de Vanneville, poète des campagnes et des villes. Par le vent et par la pluie, je survie en proposant ma poésie. Sachez cependant, madame, monsieur, que je ne pends pas les chèques et ne fais pas la carte bleue...

Frances - Intégrale

Frances - Intégrale

de Joanna Hellgren
Éditions Cambourakis, 2017
34,00 €

Recueillie à la mort de son père par sa tante Ada, Frances porte en elle bien des mystères et bien des questions. Enfant en quête de vérité, elle grandit en s'inventant des histoires qui l'aident à apprivoiser les béances de sa jeune existence, et tend aux adultes qui l'entourent un miroir qui leur permettra peut-être de se découvrir et de se reconnaître. Car dans ce livre, tous les personnages se débattent, chacun à sa manière, pour affirmer leur liberté et leur identité, secouant le joug des conventions sociales et familiales.

Nerval

Nerval

de Daniel Casanave, David Vandermeulen
Éditions Casterman, 2017
24,50 €

Il fut le Ténébreux, - le Veuf, - l'Inconsolé, le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie. Gérard de Nerval est l'un des plus grands poètes français. Sa vie reste néanmoins emplie de mystères... car derrière le grand Gérard dit de Nerval se cachait le discret Gérard né Labrunie...

Le joueur d'échecs

Le joueur d'échecs

de David Sala
Éditions Casterman, 2017
22,00 €

Les premiers pas furent un fiasco, je n'arrêtais pas de m'embrouiller, cinq, dix, vingt fois, je dus reprendre le début de la partie.
Mais j'avais tout mon temps... Moi, l'esclave du néant...

1941. Dans les salons feutrés d'un paquebot en route pour l'Argentine, le champion du monde d'échecs affronte lors d'une ultime partie un aristocrate viennois, dont l'incroyable maîtrise du jeu est née dans l'antre de la tyrannie.
Cette dénonciation poignante et désespérée de la barbarie nazie est le dernier texte écrit par Stefan Zweig avant son suicide.

Louis parmi les spectres

Louis parmi les spectres

de Britt et Arsenault
Éditions La Pastèque, 2016
31,00 €

Louis a onze ans, une mère qui a peur de tout, un père qui pleure quand il boit et un petit frère obsédé par la soul américaine. Louis rêve de déclarer son amour à Billie, une compagne de classe indépendante et solitaire. Mais dans la réalité, rien à faire : dès qu’il s’approche d’elle, Louis se tétanise comme un clou rouillé. Accompagné de sa famille, de son fidèle ami Boris, et de ses spectres (ceux du passé comme ceux de son monde intérieur), Louis apprendra la vraie définition du courage. Jane, le renard et moi, la première collaboration entre les deux auteures, s'est vendu à plus de 20 000 exemplaires depuis sa publication au Québec en 2013.

Le chant de la machine

Le chant de la machine

de Cousin et Blot
Éditions Allia, 2016
23,00 €

Toute l’épopée de la house music racontée en bande dessinée ! Et non seulement relatée en images mais enseignée : ce genre inclassable n’aura plus de secret pour vous. Vous saurez comment est né le maxi disco, vous pourrez répéter partout ce que le break doit au uprock, on ne vous la fera plus jamais avec le bass drum. Kool Herc mixait sans casque ? Bien sûr ! New Order serait le chaînon manquant entre la pop et la dance ? Évidemment ! Depuis les seventies’nuits musicales du Loft à New York avec le dj David Mancuso et le Gallery de Nicky Siano jusqu’au Palace à Paris en passant par tous les dance-floors, une véritable fresque musicale se déplie sous nos yeux, en vignettes, en chansons, au son d’une disco enfiévrée, à coups de synthétiseur et de rythmes érotico-endiablés. Personnages dégingandés de cette scène époustouflante, tous les grands acteurs à l’origine des musiques électroniques défilent comme autant de stars ou de héros oubliés, se déchaînent sur les pistes les plus pailletées, inventent un genre nouveau et une manière inédite de diffuser la musique ! Le rythme haletant des vignettes retrace à grandes enjambées les influences, les inspirations et les destinées sans que le dessin ne perde en précision. Le lecteur se faufile dans les clubs new-yorkais et s’invite comme par effraction au Palace.

Préface des Daft Punk.

Juliette

Juliette

de Camille Jourdy
Éditions Actes Sud, 2016
29,00 €

Juliette quitte Paris pour passer quelques jours avec sa famille. Elle sera confrontée aux souvenirs de son enfance. Un vaudeville familial sous forme de roman graphique, par l'auteure du cycle incontournable des années 2000 Rosalie Blum.

La terre promise

La terre promise

de Jul et Achdé
Éditions Lucky Comics, 2016
13,50 €

Enfin le grand retour de Lucky Luke ! Dans La Terre Promise, Jul et Achdé ont assigné une mission rocambolesque à l'éternel justicier. Lucky Luke doit escorter toute une famille de juifs d'Europe de l'Est à peine débarqués du bateau à Saint Louis jusqu'aux confins de l'Ouest sauvage ! Jusqu'alors, l'homme qui tire plus vite que son ombre avait déjà côtoyé de sacrés originaux. Un prince russe dans Le Grand Duc, un aristocrate anglais dans Le Pied-Tendre, un psychanalyste viennois dans La Guérison des Dalton...
Mais lorsque son copain Jack-la-Poisse le supplie de s'occuper de ses parents (à qui il n'a pas osé avouer qu'il était cow-boy et qui le croient avocat à New-York), Lucky Luke n'écoute que son coeur. Avec un grand-père religieux obsédé du shabbat, une mamma décidée à gaver Lucky Luke de carpe farcie, une jeune fille prude qui cherche le mari idéal (avocat ou médecin, mais bon, cow-boy ça va aussi), et un gamin turbulent plus intéressé par le Far-West que par sa Bar Mitsvah, le voyage promet d'être long.
Desperados, joueurs de poker, attaques d'indiens féroces (la tribu des "Pieds Noirs" a mauvaise réputation), tout l'univers de Lucky Luke va être confronté à ce choc des cultures. Mais à la fin du voyage, c'est autant notre cow-boy solitaire que sa nouvelle famille d'adoption qui auront appris à surmonter les épreuves et les préjugés.

Beauté - Intégrale

Beauté - Intégrale

de Hubert et Kerascoët
Éditions Dupuis, 2016
31,00 €

Lorsque Coddie, jeune villageoise à la laideur repoussante, est transformée en beauté parfaite grâce au sortilège d'une fée, elle projette très vite d'user de ses charmes pour grimper l'échelle sociale, voire accéder au titre de reine. Objet de toutes les convoitises masculines, elle déchaîne les passions et les guerres partout où on l'aperçoit, mais découvre peu à peu que son apparence enchanteresse se veut aussi une terrible malédiction...

Hubert et Kerascoët nous offrent une fable vénéneuse, un récit cruel où la beauté se paie par le sang et dont le graphisme mêle subtilement Art nouveau, symbolisme anglais et estampes japonaises. Ce conte en trois volumes, déjà réunis en 2014 dans une intégrale en bichromie, est aujourd'hui réédité en couleur.

Une oeuvre dramatique, à la fois sombre et délicate, qui ne manquera pas de fasciner les amateurs de féérie et de captiver tous les autres. Laissez-vous ensorceler par cette fresque somptueuse !

Pour traiter de la beauté et des malédictions qu'elle entraîne, les auteurs, Hubert et les Kerascoët, avaient une idée très précise de ce qu'ils souhaitaient rendre : un univers graphique aux confins de l'Art nouveau, des symbolistes anglais ou des estampes japonaises.

Dans ce conte de fées superbe et vénéneux, les pages de Beauté devaient fasciner tout comme l'héroïne ensorcelle les hommes. Cette splendeur graphique cache en son sein une étrangeté subtile et fait de cette histoire un récit qui enchantera les enfants et fascinera les parents.

L'intégrale des trois volumes, complétée d'un épilogue inédit en album, est présentée en bichromie, avec les couleurs que les auteurs ont utilisées pour réaliser leurs planches originales.

Cette édition est un tirage limité à 3000 exemplaires.

Coquelicots d'Irak

Coquelicots d'Irak

de Findakly et Trondheim
Éditions L'Association, 2016
22,00 €

Lewis Trondheim et Brigitte Findakly forment en bande dessinée comme à la ville un duo depuis de nombreuses années. Si la bibliographie pléthorique de Lewis Trondheim n'a plus de secret pour personne, celle de Brigitte Findakly, son épouse et coloriste, quoique toute aussi importante, reste pourtant moins connue. De Pif Gadget, à ses débuts, au Chat du Rabbin, des Formidables aventures de Lapinot au Retour à la terre, on lui doit la mise en couleurs d'une centaine d'albums.
Avec ce livre à quatre mains, pré-publié en partie dans "Les strips de la matinale" du Monde, Lewis Trondheim délaisse pour la première fois les animaux anthropomorphisés pour raconter l'histoire de celle qui partage sa vie, née en Irak, d'un père irakien et d'une mère française à l'orée des années 1960. Coquelicots d'Irak retrace son enfance passée à Mossoul, ville du nord de l'Irak, à une époque où, bien avant l'arrivée au pouvoir de Saddam Hussein, se succèdent coups d'Etat et dictatures militaires.
Déroulant le fil de ses souvenirs, on découvre alors une vie de famille affectée par les aberrations de la dictature et leurs répercussions sur la vie quotidienne, jusqu'à un inéluctable exil vers la France au début des années 1970. Une arrivée en France elle aussi difficile, une expérience migratoire faite de difficultés administratives, sociales et culturelles. Dans ce récit qui prend pour toile de fond une triste actualité, Lewis Trondheim et Brigitte Findakly brossent en saynètes percutantes et sans ambages, mais pas moins sensibles pour autant, la trajectoire singulière de la coloriste qui, pour la première fois, occupe le premier rôle dans un livre.
Ponctué de photos et de parenthèses sur les coutumes, la culture irakienne et les souvenirs de l'Irak de Brigitte Findakly, on partage avec elle la nostalgie de ceux qui ont laissé derrière eux leur pays d'origine, et les liens fugaces qui subsistent, tout à l'image des coquelicots devenus si fragiles une fois déracinés.

Vive la marée !

Vive la marée !

de David Prudhomme & Pascal Rabaté
Éditions Futuropolis, 2015
23,00 €


Une compilation d'histoires ayant pour thématique les vacances à la mer : l'arrivée des premiers baigneurs le matin à marée basse, le départ des vacanciers, etc. qui rappelle furieusement et avec bonheur, Jacques Tati !

Page 1/7
1

EN VITRINE

"Les mystères de Larispem Tome 2" de Lucie Pierrat-Pajot

"Les mystères de Larispem Tome 2" de Lucie Pierrat-Pajot

À l'aube du XXe siècle, les jeux de Larispem sont lancés ! Carmine, la fougeuse louchébem, Nathanaël, nouvellement apprenti au Cochon Volant, et Liberté, technicienne à la tour Verne, forment l'une des six équipes de ce Jeu de l'oie à échelle humaine. Pendant ce temps, la comtesse Vérité œuvre dans l'ombre pour s'emparer de la Cité-Etat. L'intrépide trio parviendra-t-il à déjouer ses plans ? Et sauront-ils décoder le Livre de Louis d'Ombreville, qui sucite tant de convoitises ?

Lettre d'infos

Régulièrement, la lettre d'informations dresse un panorama des activités de la librairie et des nouveautés.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel
Linienstrasse 141
10115 Berlin-Mitte

Près de l'Oranienburger Str.
tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

ALBUMS PHOTO

Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2« Où va Berlin ? » / Partie 1Le Livre des NuagesOù sont passées les filles ?Brassens libertaire« Retour à l’envoyeur »Alain FreudigerAfter VIVE LA BOURGEOISIE! le 15 juillet 2006Une lecture de « Brassens. Le regard de Gibraltar » de et par Jacques Vassal le vendredi 15 septembre 2006Jean-Charles Massera